La commission de mathématiques, de l’année 2014, a eu lieu le, vendredi 16 mai 2014. Elle a été animée par Rémy Vanhalle (Animateur de sciences de l’ASEE). Les professeurs présents à cette commission étaient les suivants : Evelyne Pebou Polae (Collège Boaouva Kaleba), Dalila Messous (collège Baganda), Manoël Gasser (Collège Do Neva), Rémi Champoussin et Ingriid Tieya (Lycée agricole Do Neva), Seleone Tuulaki (collège de Dö Mwà), Damien Aymeric (Lycée Do Kamo), Hervé Pennec (Collège Eben Eza), Edouard Waitronyie et Franck Dubroca (Collège Havila), Pascal Wapae (Collège Hnaizianu), Olivier Levet (collège de Mou – FELP) et Joël Kakue ‘Chef de service du SPP).

 

A.   Présentation

La commission de mathématiques a débuté à 8 h 25. Le professeur Serge Desmet, du collège de Taremen, n’était pas présent, mais il s’est excusé.

Les professeurs du lycée agricole ont demandé à ne pas revenir l’après-midi, car ils n’ont pas le même référentiel que leurs collègues des collèges et ils ne passent pas le même DNB. Je comprends leurs raisons et j’ai donc accepté de les libérer.

La commission a accueilli un collègue de la FELP, M. Levet Olivier qui avait été invité à y participer. L’animateur proposera une invitation aux autres professeurs de mathématiques de la FELP, pour la commission de 2015.

B.   Élaboration du Brevet Blanc de mathématiques

L’ensemble des professeurs de mathématiques ont établi sur quelles parties du programme porteront les exercices du brevet blanc de l’ASEE. Les chapitres choisis sont sur Pythagore, le PGCD, les probabilités, le calcul littéral et les identités remarquables, ainsi que les équations. Ne seront pas traités les exercices sur la géométrie dans l’espace, les statistiques, les racines carrées, les grandeurs caution et produits.

L’ensemble des professeurs a décidé d’abandonner la tâche complexe de l’année dernière, car seuls des élèves exceptionnels avaient pu répondre à cet exercice.

Il a été demandé que chaque exercice soit intitulé de titres plus ou moins humoristiques.

Un échange fructueux s’est alors établi pour choisir les différents exercices :

Exercice 1, portera sur un QCM. Il y aura une question sur les puissances, une question de bon sens, et une question sur les fractions.

Exercice 2, sera un exercice sur Thalès. L’animateur devra changer le dessin, pour le rendre plus attrayant en mettant une photographie d’un pick-up et intituler la zone grisée « zone non vue par le conducteur ».

Exercice 3, pour cet exercice le choix s’est porté sur le PGCD. L’animateur a choisi un exercice comportant des noms scientifiques pour essayer d’enrichir le vocabulaire des élèves tout en utilisant un thème qui leur est proche.

Exercice 4, l’animateur a choisi un exercice portant sur les identités remarquables, je pense qu’il permettra aux élèves de gagner quelques points.

Exercice 5, Manoël Gasser a proposé un exercice de probabilité, en l’adaptant avec des paramètres qui parlent davantage aux élèves comme les clés USB ou les consoles de jeux PSP.

Exercice 6, est un exercice qui traitera du calcul littéral, il mettra en avant les compétences du B2I, car il utilisera un tableau de type Excel.

Exercice 7, il est une redondance du 3. À l’origine il était l’exercice choisi pour traiter les PGCD. Je l’ai déplacé et modifié pour augmenter le nombre de points, il a été adapté, pour permettre une meilleure compréhension de nos élèves.

Exercice 8, M. Damien Aymeric en sa qualité d’ancien professeur des collèges a soumis à la commission cet exercice qui s’intéressera à Pythagore.

Exercice 9, Tablera sur un exercice de logique liant le calcul littéral à une identité remarquable.

 

La commission de mathématique avait arrêté le nombre d’exercices à 7 pour le brevet blanc 2014 de l’ASEE, mais un souci sur le décompte des points et pour une meilleure répartition, j’ai décidé d’ajouter les exercices 3 et 4.

 

L’animateur a proposé d’élaborer la correction, pour permettre la prolongation des débats. J’ai décidé de soumettre ce brevet blanc ainsi que sa correction à une vérification par des professeurs certifiés du public.

C.  Le socle commun de compétences

À 13 h 15 lors de la reprise de la commission une question a été posée sur le socle commun et j’ai demandé l’expertise de Franck Dubroca, qui depuis plusieurs années, se sert de Pronote pour le Socle. Il a montré à ses collègues comment créer, son propre tableau d’item par niveau. Les manipulations pour évaluer les items, comment faire le transfert dans Pronote. Il a également parlé de la validation qui ne peut être faite qu’en classe de troisième.

D.  La progression spiralée

Nous avons poursuivi sur l’ordre du jour, avec l’élaboration d’une progression spiralée en classe de sixième. Le débat a démontré qu’il était préférable de faire une progression pour le niveau de troisième et de poursuivre l’élaboration de manière descendante.

Le travail d’élaboration a abouti à la structure suivante pour la progression :

Domaines

Thèmes

Séquences

 

Le premier domaine est « Nombre et Calcul ». Le thème est à choisir en privilégiant des accroches qui sont proches de l’environnement et des centres d’intérêt de l’élève. L’ensemble des professeurs a établi quatre séquences.

(1)  Rappels            : Arithmétique

Fraction

Priorité des opérations (règle de calcul)

Écriture scientifique avec les puissances de 10

(2)   Statistique         : Feuille de calcul

Organisation des données

Calcul de fréquences de moyennes

(3)  Rappels             : Géométrie cercle circonscrit

Pythagore

Triangle rectangle

Thalès de quatrième avec la proportionnalité des longueurs et la proportionnalité des milieux

(4)  Unité – Conversion – Vitesse moyenne

 

Étant donné le manque de temps, l’animateur a demandé à chaque professeur présent de lui envoyer une proposition de progression spiralée avec la structure « Domaine – Thème – Séquences » pour qu’il puisse en faire une synthèse qu’il proposera à la prochaine commission.

E.   Questions diverses

Les professeurs ont émis le souhait que la commission 2015 ait d’autres thèmes que l’élaboration du brevet blanc de l’ASEE. J’accepte cette demande, mais il faut que les professeurs de mathématiques jouent le jeu et me fournissent le travail sur la progression spiralée de troisième. Elle sera ma base pour travailler et élaborer les exercices du prochain brevet.

 

L’animateur pédagogique de sciences – ASEE

Vanhalle Rémy

La première commission de mathématiques de l’année 2013 était animée par Rémy Vanhalle (Animateur de sciences de l’ASEE) et s’est déroulée le vendredi 6 Septembre. Les professeurs présents à cette commission étaient les suivants : Yves Dupin de Saint Cyr (Collège Boaouva Kaleba), Manoël Gasser (Collège Do Neva), Edouard Waitronyie et Michel Oroffino (Collège Havila),   Henri Lepot (collège Baganda) et Olivier Levet (collège de Mou).

 

A.  Présentation

La commission de mathématiques a débuté à 8 h 30. Les professeurs des collèges Dö Mwà, Hnaizianu, Taremen et Eben eza, n’étaient pas présents. Ils se sont excusés et ont fourni leurs progressions.

La commission a accueilli avec réel plaisir un collègue de la FELP, M. Olivier Levet qui avait été invité.

 

B.  Élaboration du Brevet Blanc de mathématiques

Après avoir rappelé les différentes modalités de la nouvelle monture du brevet. J’ai présenté un document qui montrait les parties communes des progressions des établissements manquants aux professeurs présents, pour permettre le maximum d’exercices en commun.

L’ensemble des professeurs a décidé d’élaborer un brevet qui ressemblerait à l’épreuve de fin d’année.

Une grande discussion a commencé, pour décider quels types d’exercice seraient choisis pour l’épreuve et le nombre de points propres à ces exercices.

Des exercices furent soumis à l’ensemble et discutés. Les échanges furent fructueux et ils aboutirent au choix suivant :

Exercice 1
En trigonométrie, nous nous sommes mis d’accord pour prendre l’exercice sur l’atterrissage d’un avion à Magenta, (pour montrer à l’élève que les mathématiques sont utilisées dans son environnement proche).

Exercice 2
Pour la géométrie spatiale, nous avons repris un exercice basé sur le cône de révolution.

Exercice 3
Le choix s’est porté sur un exercice lié à l’utilisation du tableur, utilisant les compétences du B2I et des mathématiques, pour l’élaboration d’une formule.

Exercice 4
QCM portant sur des activités numériques et de la proportionnalité.

Exercice 5
Ancien exercice du DNB de Nouvelle-Calédonie, portant sur les probabilités. À la demande des professeurs, j’ai rajouté en anecdotes les dates permettant la chasse de la roussette dans les 3 provinces.

Exercice 6
Exercice que j’ai proposé. Je me suis souvenu d’une méthode, dont le professeur de Do Neva, Gilles Abdelkader, m’avait parlé sur le théorème de Thalès, à laquelle j’ai rajouté des données pour en faire une activité.

Exercice 7, porte sur la notion de PGCD, il a été adapté, pour permettre une meilleure compréhension de nos élèves.

Exercice 8
Problème ouvert. Il est basé sur la recherche d’information et sur la proportionnalité. Il provient de l’épreuve du DNB 2013 de métropole, adapté à la Nouvelle-Calédonie. Cet exercice étant par nature complexe et chronophage, nous avons décidé de le mettre en dernier pour ne pas trop pénaliser les élèves, sur leur épreuve de mathématiques.

Les résultats de ce brevet blanc sont en ligne à l’adresse suivante : http://www.alliance-scolaire.nc/?page_id=4039
Il vous faut un mot de passe pour accéder à ces résultats (r.vanhalle@asee.nc).

 

C.  Le modèle de la correction

Chaque professeur présent s’est réparti les différents exercices pour la correction type de l’épreuve.

Chaque correction a été présentée au groupe avec le détail de la répartition des points. Les différents brouillons m’ont été remis pour que je réalise la correction qui accompagnera l’épreuve de mathématiques.

 

D. Les attentes des professeurs de mathématiques en lycée

Je tiens à remercier M. Damien Aymeric d’être venu au nom de ses collègues pour participer à la commission et exposer les attentes du lycée.

Un premier constat a été fait, les élèves de l’ASEE à Do Kamo ne représentent plus que 50 % des effectifs.

Les élèves en seconde ont des bases peu solides. Seulement un cinquième ont le niveau de troisième quand ils arrivent en seconde.

Les professeurs de lycée ont noté :

  1. Un manque de maîtrise des élèves de troisième sur les calculs algébriques et numériques ;
  2. Le peu de solidité des bases. Les enseignants ont l’impression que les élèves ne savent plus comment faire des probabilités, des statistiques, des équations…

Une attente particulière du lycée est à renforcer en collège. Il faut être exigeant sur la rédaction, les élèves doivent rédiger avec logique et clarté. Nous pouvons être attentifs à cette attente lors des théorèmes de Pythagore et de Thalès.

Nous devons conseiller aux élèves de travailler au crayon de papier, pour toutes les réalisations graphiques et utiliser les fiches méthodes qu’ils ont reçues.

 

E.  Questions diverses

Un tour de table a été fait pour les questions diverses, il en ressort une demande de création d’une liste de diffusion et une adresse mail permettant les échanges grâce au module Drive de l’adresse gmail suivante :  profsmaths@asee.nc.

Pour les formations des demandes ont été faites pour :

  1. L’utilisation et la maitrise du logiciel GéoGebra ;
  2. Création d’une progression spiralée.

J’ai proposé ces formations au catalogue de nos formations 2013 qui seront votées ou non par le conseil d’administration de l’APEP en novembre 2013.

Une idée a été proposée d’utiliser Skype pour réaliser de prochaines réunions de travail. J’essaierai de faire un test, avec un et/ou plusieurs établissements.